pentax auto 110 et 24mm et 50mm dans un fouet

Ce minuscule appareil est un véritable ovni. C’est le plus petit reflex à objectifs interchangeables jamais fabriqué. Lancé en 1979 par Pentax, il eut une courte carrière, en raison de son format 16 mm, contenu dans des cartouches 110, qui ne permettait pas d’obtenir une qualité satisfaisante pour l’époque.

Mais avec les progrès des émulsions, la donne a changé, et cet engin a bien plus de potentiel que lors de son lancement.

Bien que molles dans les coins, les optiques sont excellentes au centre, et c’est l’essentiel.

Je prends beaucoup de plaisir à utiliser cet appareil qui semble être un jouet de bas étage, alors qu’il n’en est rien. Il tient dans une poche (pour de vrai!), n’a presque aucun réglage possible (tout auto) en-dehors de la mise au point manuelle. Cela peut sembler frustrant à première vue, mais ce n’est pas gênant, tout d’abord parce que le bougre expose étonnamment bien, et ensuite parce que c’est bien agréable de temps en temps de n’avoir qu’à se consacrer au sujet!

A part Lomography, qui a relancé une petite production de films au format 110, mais avec des émulsions très particulières, plus personne ne fabrique aujourd’hui de cartouches 110.

Mais j’ai trouvé le moyen de les recharger moi-même, avec mon film préféré : l’Ilford Delta 100, qui fait merveille avec cet appareil. 

A ce propos, pour ceux qui sont intéressés par cette possibilité, j’avais décrit il y a quelques années une méthode, à retrouver ci-dessous :

Utiliser un Pentax Auto 110 aujourd'hui

Tristan da Cunha

Photographe professionnel, spécialisé depuis 20 ans dans la prise de vue culinaire et tous les défis techniques.

Mais pas seulement…

reseaux sociaux

Me contacter