A la découverte de la 3D

Après des années à m’inquiéter de voir défiler des pubs produites en 3D, j’ai voulu m’y mettre, plutôt que cette discipline prenne le pas sur la prise de vue en tuant mon métier de photographe au passage. Ca, c’est le bon prétexte (pertinent quand même…), car en réalité, les images 3D m’on toujours fasciné.

Le hic, c’est comment m’y prendre, tout seul dans mon coin? Les logiciels valent une fortune, il faut des ordis très puissants en environnement PC (étant sur Mac, je ne pars pas gagnant), il faut payer des formations horriblement longues et chères.

Et puis j’ai découvert Blender. Logiciel libre et gratuit, formidablement complet, performant… qui fonctionne sur Mac.

Hélas, ce soft est réputé pour être difficile à maîtriser, car très complexe, et de plus, il évolue sans arrêt. En gros, une nouvelle version tous les deux ou trois mois! Et une évolution majeure tous les ans. Donc, si vous ne suivez pas la tendance, vous êtes largué!

Malgré ces difficultés, et aidé par un module de formation de base très bien fait (trouvé sur Tuto.com), j’ai profité des divers confinements Covid pour m’y mettre (une vraie opportunité). Je me suis plongé là-dedans pendant des mois, en immersion totale. Ce fut très dur, je me suis senti souvent bien seul, perdu. Coincé, aussi. 

J’ai toujours ce sentiment aujourd’hui. Blender est définitivement un logiciel très difficile à maîtriser, même si ses possibilités sont formidables. Son évolution est trop rapide, je n’ai pas le temps de suivre. Par ailleurs, dès que je fais une pause de quelques semaines, je perds beaucoup de ce que j’ai acquis (sa pratique nécessite d’apprendre par coeur tout un tas de raccourcis clavier, de procédures, et rien n’est instinctif). J’apprends en suivant des tutos (surtout ceux de Blender Guru, le meilleur de tous), et vous allez sans doute reconnaître son travail au travers des images présentées ici. J’aurais l’honnêteté de le signaler pour chacune.

 J’avais espéré pouvoir rapidement intégrer la 3D dans ma pratique professionnelle, je me rends compte maintenant que ça va prendre bien plus de temps que je l’aurais imaginé! Mais au moins, c’est passionnant.

Le couloir de métro

Voici une courte séquence vidéo montrant un couloir de métro parisien,… avec une surprise à la fin!

L’architecture du couloir a été réalisée à l’aide d’un tutoriel de Blender Guru, modifié pour représenter un métro parisien au lieu de new-yorkais. Le film ne dure que 16 secondes, mais représente des mois de travail !

Attention, le début commence par du noir, ce n’est pas une erreur.

L’étrange personnage s’appelle Gaspard! Je l’ai créée lorsque j’étais étudiant en arts appliqués. Il fallait inventer une marionnette pour les enfants. J’ai eu l’idée de réaliser une chaussette qui parle, et ça a donné Gaspard. La marionnette en question a bel et bien été réalisée (taillée aux ciseaux dans la masse d’un cube de mousse, et peinte à l’aéro). Elle prenait vie avec le bras qu’on enfilait par la base. Dans la tête, se trouvait un système mécanique pour faire bouger les yeux, et la bouche s’actionnait avec le bout des doigts. Par la suite, j’en ai fait un personnage de papier (BD, dessins divers).

 

Lire la vidéo

Animation de mer

Pour m’exercer à animer un fluide, voici une petite vidéo réalisée grâce à l’aide d’un tuto d’Alex (il m’arrive de faire quelques infidélités à Blender Guru…), trouvé sur Youtube. Le début commence par un peu de noir, artifice un peu facile, je l’admets, pour ajouter un peu de longueur à un film beaucoup trop court! Les temps de calculs sur ma machine étant vite rédhibitoires.

Lire la vidéo

Le F-102 Delta Dagger

J’ai toujours été amoureux de cet avion de chasse américain des années 1950. Prédécesseur du fameux F-106 Delta Dart, le Delta Dagger possède une ligne unique. C’est le premier avion à aile delta opérationnel, bien avant la venue de la famille des Mirage français.

Cela fait 30 ans que j’ai une boîte de maquette de cet avion (Monogram au 1/48e) dans un placard. Malgré tout ce temps, je ne l’ai toujours pas terminée, car j’y travaille rarement, l’ai souvent remisée, et ai peut-être placé la barre un peu haute…

La venue de Blender m’a permis de concrétiser le rêve d’avoir « mon » F-102! C’est donc un projet entièrement personnel (sans tuto!) que j’ai mené à son terme, au bout de plusieurs mois de travail. La modélisation m’a causé d’énormes problèmes, mais m’a beaucoup fait progresser.

Le 747 UMAMI

Ce mesh, de finition assez pauvre (on dirait une maquette toute lisse), a été réalisé en suivant à nouveau un tuto du Guru. Je vous le présente, car il a un intérêt : il m’a servi de base pour comprendre comment réaliser un avion en 3D. 

Cela m’a permis de me lancer plus facilement dans la conception du F-102 présenté ci-dessus.

Le donut

Une composition réalisée en suivant les tutos de Blender Guru (le donut, la tasse, la chaise et le néon). J’ai néanmoins compilé tout ça dans une ambiance plus personnelle. 

L'Olympus OM-1

Voici mon premier objet entièrement réalisé sans aide extérieure. Je n’avais que trois mois d’expérience de Blender. Cela m’a pris beaucoup de temps pour le mener à bien, j’étais régulièrement bloqué à tous les stades. L’appareil a été modélisé dans ses moindres détails. La version Gold a été reprise un peu plus tard, en améliorant certains détails.

Pour m’aider, j’avais photographié mon propre boîtier OM-1 sur toutes ses faces, avec un appareil reflex muni d’un 500 mm, afin d’atténuer au maximum les effets de la perspective (pour que les détails d’avant-plan ne soient pas grossis par rapport à ceux d’arrière-plan).

 

Le bureau

Suite à la création de l’OM-1, j’ai poursuivi sur ma lancée en réalisant une ambiance, agrémentée d’accessoires supplémentaires. Il ne m’a pas été facile de réaliser la cartouche de film, ainsi que sa boîte en carton.

Le remake de l'album Tommy, des Who

J’ai toujours été fasciné par cette image, découverte dans la BD Hamster Jovial, du génial Gotlib. A l’époque, je ne savais pas qu’il s’agissait d’une reproduction de la couverture d’un album des Who.

J’avais essayé, dans mes premières années de photographe, de la copier en photo, en me servant d’une bille d’acier. Hélas, d’insurmontables problèmes de profondeur de champ m’avaient poussé à renoncer. C’était un temps où le numérique n’existait pas.

Désormais, il m’a été très facile de créer l’image parfaite grâce à Blender. 

Le canapé

Voici un canapé, intégralement issu d’un tuto du Guru.

En revanche, ce qui est autour est de mon fait, notamment la table et le verre. Ce dernier m’a d’ailleurs donné beaucoup de mal. Je n’arrivais pas à le modéliser : il est hexagonal à sa base, puis devient pentagonal et se termine en cercle. Un vrai casse-tête.

Verre de bière

Je me suis exercé au difficile travail de la bière. Encore merci à Blender Guru.

L’ambiance qui est autour ne me convient pas vraiment. J’ai pourtant essayé de nombreux décors différents. Je vais en rester là, si ça ne vous fait rien.

Drapeau Umami

Suivi d’un énième tuto de mon Guru préféré.

Visuel de cidre Eclor

Bien que tout ait l’air d’être réalisé en 3D, seules les pommes et les sous-bocks ne sont pas réels. Visuel créé par l’agence Zakka, pour le groupe Eclor. La modélisation des fruits et la prise de vue des autres éléments ont été commis par ma pomme. 

Création d'une poêle pour un pack Lustucru

Voici mon premier visuel réalisé en intégrant la 3D dans mon environnement professionnel. La poêle étant introuvable dans le commerce (manche, taille, couleur spécifiques), je me suis résolu à la créer dans Blender.

Le reste, c’est de la prise de vue et du Photoshop. 

Tristan da Cunha

Photographe professionnel, spécialisé depuis 20 ans dans la prise de vue culinaire et tous les défis techniques.

Mais pas seulement…

reseaux sociaux

Me contacter