Maquettes

J’ai connu un temps où la photo n’occupait pas encore une place centrale dans mes activités.  J’ai passé mes jeunes années à faire des maquettes d’avions, et j’avais atteint un niveau assez bon pour pouvoir, plus tard, me servir de quelques-unes en vue de confectionner des photomontages réalistes.

Le jeu consiste à trouver une photo de qualité d’un vrai appareil en situation, et d’y superposer la maquette en lieu et place. Le décor est réel, mais l’avion est donc une maquette.

La difficulté du genre consiste à retrouver la perspective de l’image d’origine (focale de l’objectif), et la lumière. Pour cette dernière, j’ai trouvé la solution pour imiter la lumière solaire. On pourrait simplement mettre la maquette au soleil (ça fonctionne), mais on aurait du mal à maîtriser la direction des ombres. Du coup, j’ai opté pour un éclairage très ponctuel et puissant, à base de fibre optique, qui crée des ombres parfaitement nettes.

Pour ne pas trahir l’échelle des maquettes, il faut que l’objet soit net sur toute sa surface. La profondeur de champ étant insuffisante en macro, il faut user de la technique du focus stacking (plusieurs images en décalant la mise au point, puis addition des parties nettes de chaque image dans un logiciel spécial).

Ensuite, détourage et harmonisation des teintes, du piqué et du grain, par rapport à la photo d’origine.

Et en bonus, quelques images souvenir de certaines de mes maquettes.

Tristan da Cunha

Photographe professionnel, spécialisé depuis 20 ans dans la prise de vue culinaire et tous les défis techniques.

Mais pas seulement…

reseaux sociaux

Me contacter